Une façon différente d'apprendre l'anglais à l'école Denise-Pelletier

5 avril 2019


Elena Bitca, enseignante d’anglais à l’école primaire Denise-Pelletier, a instauré un projet permettant à ses élèves d’apprendre l’anglais d’une façon ludique et différente.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dans le cadre du programme « La culture à l’école ».

 
Elena Bitca, enseignante d’anglais à l’école Denise-Pelletier.

En quoi consiste le projet?

L’actrice Tina Milo (Valentina Milivojevic), qui a créé sa propre entreprise ‘’The Big little actors’’, se déplace dans les écoles qui en font la demande afin d’animer un atelier divisé en 3 parties de 90 minutes chacune.  


L’actrice Tina Milo.

La première partie est une introduction à la comédie. Les élèves se font confiance et développent leurs idées créatives en les exprimant devant les autres.  

La deuxième partie consiste à travailler avec des masques. Les masques cachent leurs expressions faciales et les élèves doivent donc se servir de leur corps pour communiquer leurs émotions.

La troisième partie est réservée à l’improvisation.  Les élèves doivent improviser une histoire à partir d’une mise en situation.  Lors de ce dernier atelier, les élèves doivent aussi créer un personnage en utilisant une marionnette.

Et tout cela se fait en anglais !

« En tant que prof d’anglais, j’étais à la recherche de quelque chose de nouveau et d’excitant pour motiver mes élèves en leur permettant d’apprendre l’anglais d’une façon différente de celle qu’on utilise habituellement en classe », explique Elena Bitca.

« En étant moi-même une passionnée d’art dramatique, je me suis dit que la présence d’une vraie actrice aiderait les élèves à percevoir la beauté du domaine de l’art dramatique tout en enrichissant leur imagination », ajoute l’enseignante.


Mme Tina Milo, actrice, Linda Beauregard, directrice de l'école Denise-Pelletier et Elena Bitca, enseignante d’anglais à l’école Denise-Pelletier.

Cette année, les ateliers étaient destinés aux deux groupes de 5e année.

À la fin du troisième atelier, les élèves reçoivent un autocollant indiquant qu’ils sont maintenant devenus de « Grands petits comédiens », ou plutôt, qu'ils sont devenus de « Big little actors », I must say !