Trois projets technopédagogiques verront le jour!

19 février 2019

 
Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire le 14 février 2019 à l’école Félix-Leclerc, Messieurs Miville Boudreault, président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPÎ), et Dimitri Tsingakis, président de la Fondation de la Pointe-de-l’Île pour la persévérance scolaire, ont présenté les trois projets scolaires novateurs soutenus par le Fonds de soutien à l’innovation technopédagogique, en sa deuxième année d’existence, une initiative conjointe de la CSPÎ et de la Fondation de la Pointe-de-l’Île.

« Cette année, le comité d’évaluation des projets a retenu un projet dans le quartier de Pointe-aux-Trembles et deux autres dans Montréal-Nord, représentant un soutien financier de 26 646 dollars. Les projets retenus s’appliquent à des classes régulières accueillant des élèves aux aptitudes variées, n’ayant pas de processus de sélection des élèves et n’entraînant pas de frais supplémentaires pour les parents », a mentionné M. Boudreault qui a fait remarquer que l’environnement dans lequel les jeunes évoluent s’est grandement transformé au cours des 40 dernières années.


M. Miville Boudreault, président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. 

« Les technologies de l’information font partie du quotidien des élèves. La classe doit être le reflet de cette réalité et intégrer les approches pédagonumériques et divers types d’appareils technologiques afin d’offrir aux élèves un milieu de formation varié et stimulant. Voilà pourquoi la Fondation de la Pointe-de-l’Île s’est associée à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île pour soutenir l’implantation d’approches pédagogiques novatrices et adaptées au contexte technologique actuel », a expliqué M. Tsingakis.


M. Dimitri Tsingakis, président de la Fondation de la Pointe-de-l’Île pour la persévérance scolaire.

Ce dernier a remercié les équipes instigatrices des trois écoles retenues pour leur engagement dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet respectif.

« De tels efforts concertés, dans notre milieu, doivent être soulignés et applaudis. La technologie étant au cœur de nos vies, nous nous devons d’encadrer nos jeunes avec des projets qui auront un impact bénéfique sur eux et sur leur avenir », a déclaré Madame Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, par la voix de Mme Claudine Gratton directrice de son bureau de circonscription.


Mme Claudine Gratton directrice du bureau de circonscription de Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Soulignons que c’est la première fois que le Fonds de soutien à l’innovation technopédagogique soutient financièrement un projet issu d’une école pointelière.

« Je salue l'engagement des divers partenaires, publics et privés, dans ce fonds novateur qui permet aux enseignants de préparer nos enfants à s'adapter aux changements technologiques tout en développant leur autonomie et leur goût d'apprendre », a affirmé la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois.  « Ça me touche particulièrement d’être ici, à l’école Félix Leclerc, parce que c’est ici que j’ai fais tout mon primaire, de la maternelle à la 6e année », a ajouté Mme Bourgeois.


Mme Caroline Bourgeois, mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles.


Les trois projets retenus
FICHE TECHNIQUE

 

École Pierre-de-Coubertin :

Le projet de l’école Pierre-de-Coubertin permettra la mise en place d’un centre d’aide pédagogique. Dans le cadre d’une approche inclusive, l’école aménagera un local d’aide à l’élève, un espace dans lequel les élèves handicapés ou en difficulté d’apprentissage ou d’adaptation (ÉHDAA) pourront disposer d’un matériel technologique de haute qualité et de haute performance (6 portables ÉHDAA avec leurs logiciels, un tableau blanc interactif, une imprimante couleur, du mobilier adapté, etc.). Le soutien financier s’élèvera à 9 250 $.


M. Abdennour Amirouche, directeur, de l’école Pierre de Coubertin.

 

École Sainte-Gertrude :

Le projet soumis par l’école Sainte-Gertrude souhaite augmenter la motivation des élèves de 6e année par l’utilisation de tablettes au quotidien et le développement de la capacité d’apprendre grâce aux disponibilités des ressources se trouvant sur Internet. Cette approche facilitera la gestion de la classe de 20 élèves en offrant de la rétroaction immédiate aux élèves et réduira le temps de correction. L’enseignante augmentera ainsi son soutien aux élèves en difficulté. La somme de 3 750 $ servira à l’achat de 10 iPad, des étuis et d’un rangement verrouillable.


Mme Julie Morin, directrice de l’école Sainte-Gertrude.

 

École Félix-Leclerc :

Le projet de l’école Félix-Leclerc vise une plus grande intégration et exploitation d’outils technologiques chez l’élève dans le développement de ses compétences ainsi que la diversification des méthodes d’apprentissage. Le projet prône l’autonomie, l’initiative et l’organisation chez les 144 élèves du troisième cycle. Une allocation de 13 646 $ financera l’achat du mobilier pour les six classes participantes et d’accessoires technologiques (claviers Bluetooth, caméra de documents, deux Apple TV…).


M. Étienne Soucy, directeur, de l’école Félix-Leclerc.


Nao, le petit robot humanoïde, autonome et programmable a fait une démonstration de son savoir-faire lors de la conférence de presse.

Grâce à toutes ses fonctions : entendre, parler, voir, analyser, marcher, danser et à sa plateforme Open Source, Nao a pris une place importante dans le domaine de l'éducation.  Nao servira bientôt à la CSPÎ comme outil interactif et éducatif. Ce petit robot est aussi un outil très pertinent lors d'intervention auprès d'enfants autistes.

 

 
M. Étienne Soucy (directeur, de l’école Félix-Leclerc), Mme Claudine Gratton [directrice du bureau de circonscription de Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal], Caroline Bourgeois [mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles], Vince Klein, superviseur Pipeline Maintenance Région St-Laurent, Enbridge pipelines inc.], M. Dimitri Tsingakis (président de la Fondation de la Pointe-de-l’Île pour la persévérance scolaire),  Denis Leblanc, gestionnaire des Opérations Pipeline Maintenance Région St-Laurent, Enbridge pipelines inc.], M. Antoine El-Khoury, directeur général de la CSPÎ, Mme Julie Morin [directrice de l’école Sainte-Gertrude], M. Abdennour Amirouche, directeur, de l’école Pierre de Coubertin et M. Miville Boudreault, président de la CSPÎ.

Source :
Yvan É. Fortin, Bureau du président et des commissaires