Shawn de Calixa-Lavallée : “Je me suis donné une chance d’y arriver”

17 février 2021

 

Depuis le primaire, Shawn avait de la difficulté à l’école. “Ça me prenait toujours plus de temps que les autres pour apprendre, pour comprendre. J’ai réussi à passer le primaire, mais ça s’est compliqué quand je suis arrivé au secondaire” raconte-t-il.

En secondaire 2, ses difficultés d’apprentissage et sa dyslexie lui semblaient insurmontables. ”Je n’y arrivais pas alors je n’étais pas concentré dans les cours, je niaisais et je faisais des folies. Et j’ai échoué mon année”. L’année suivante, il a recommencé, mais malgré ses bonnes intentions, il a échoué une fois de plus.

Une dernière chance

“Après ce 2e échec, je me disais que je n’y arriverais jamais, que ça ne servait à rien de continuer. Puis je me suis donné une dernière chance: si je coulais une nouvelle fois, ce serait fini, je lâcherais l’école.”

Cet ultimatum a été l’étincelle qui lui a permis de s’en sortir. Il a tout donné, fait tous ses travaux à la maison et même plus. Il aussi commencé à écouter les conseils qu’il recevait à l’école, juste pour voir. Il a donc diminué le temps passé sur son téléphone, commencé à mieux manger et surtout, à se coucher moins tard.

Et tous ses efforts ont porté fruit : il a réussi son secondaire 2, puis son secondaire 3! “Je me suis rendu compte que j’étais capable, il fallait juste que j’y mette beaucoup plus d’efforts.”

Aujourd’hui, il suit le parcours de l’initiation à la formation professionnelle 4-5 et il aime même certains cours. “Les maths sont devenus ma petite passion. Ça m’a surpris parce qu’avant, je ne comprenais rien et maintenant, j'écoute ce que dit le prof, je fais mes travaux et j’aime bien ça !”


Shawn et son enseignante de français, Fabiola Aladin.

Et pour le futur?

“Mon objectif pour cette année est de terminer mon secondaire. Ensuite, j’aimerais bien aller au Cégep et continuer mes études jusqu’à ce que je trouve ce que je veux faire plus tard”, souligne fièrement Shawn.

“Il a tellement de potentiel malgré ses difficultés d’apprentissage. Il a plusieurs intérêts, il s’exprime bien. Je me reconnais en lui et je lui souhaite de trouver sa passion!” mentionne Fabiola Aladin, son enseignante de français.


Fabiola Aladin, enseignante de français à l'école secondaire Calixa-Lavallée.

Continue Shawn ! Nous avons hâte de voir toutes les belles choses que tu accompliras!