Le programme Box'éduc à l'école François-La Bernarde

13 mars 2019

 

À l’école François-La Bernarde, durant neuf semaines, le gymnase de l’école se transforme en salle d’entraînement pour la boxe grâce au programme Box’éduc.

 

À ce stade de l’apprentissage des techniques de boxe, l’interaction entre les jeunes n’implique aucun coup à la tête ni au corps.

LE PROGRAMME BOX’ÉDUC

Box’éduc est le seul programme de boxe au Québec conçu selon les exigences du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) à l’intention des enseignants en éducation physique, au primaire et au secondaire, qui désirent faire découvrir la boxe à leurs élèves lors des cours de façon sécuritaire.

La confiance que les élèves développent en boxant les amène à être plus tolérants face aux autres et à reconnaître leurs propres qualités.

« Nous travaillons beaucoup la confiance en soi et le courage, tout en insistant sur l'importance de bien différencier combativité et agressivité », précise Virginie Bacon-Thibeault, enseignante en éducation physique à l’école François-La Bernarde et cofondatrice du programme Box’éduc.


Virginie Bacon-Thibeault, enseignante en éducation physique à l’école François-La Bernarde et cofondatrice du programme Box’éduc.

Après les 9 cours, les élèves pourront transférer leurs compétences dans une situation réelle en vivant un vrai entraînement de boxe dans un club local, situé à proximité de l’école.

UN PROGRAMME CLÉS EN MAIN

« Le défi d’un enseignant en éducation physique est d’être capable de proposer aux élèves des moyens d’action qui sortent de son champ de compétences personnel », explique Virginie Bacon-Thibeault.

Des tutoriels pratiques pour les élèves et les enseignants

« Nous avons fait des tutoriels avec des athlètes de haut niveau qui montrent plusieurs techniques de boxe comme le jab et le direct », ajoute Ariane Fortin, ancienne olympienne et cofondatrice du programme Box’éduc.
« Les enseignants peuvent donc enseigner la boxe de la même façon qu’ils enseignent le soccer, le basketball ou le badminton », souligne Ariane Fortin.


Ariane Fortin, cofondatrice du programme Box’éduc et double championne du monde en boxe.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Contrer l'intimidation

  • Développe la confiance en soi des jeunes

  • Grâce à la boxe, les élèves développent leur combativité et distinguent le courage de l’agressivité. La confiance en eux qu'ils développent en boxant les amène à être plus tolérants face aux autres et à reconnaître leurs propres qualités.

  • Favorise la pratique d’activité physique

  • Encourage l'adoption de saines habitudes de vie chez les jeunes

Quelques élèves du projet pilote, maintenant au secondaire, s’entraînent présentement au club de leur quartier. Ceci est le résultat d’une seule situation d’apprentissage en éducation physique!

Motiver les filles à faire du sport

L’implication d’Ariane dans le projet permet aux filles de s’identifier à une athlète qui a réussi dans un sport typiquement masculin. Le grand enthousiasme des filles qui ont participé au pilote a démontré l'importance de leur proposer des activités variées qui permettent à chacune de trouver sa voie sportive.

Les cofondateurs DE BOX’ÉDUC

Ariane Fortin est double championne du monde en boxe et a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Rio. Elle est aussi entraîneuse certifiée par l’AIBA et le PNCE.

Antonin Chevalier est entraîneur PNCE niveau 2 et étudiant en enseignement de l'éducation physique.

Virginie Bacon-Thibeault est une enseignante en éducation physique qui aime varier les moyens d’action utilisés pour développer les compétences de ses élèves. Virginie enseigne à l’école François-La Bernarde et elle est aussi chargée de cours à l’Université de Montréal.


Ariane Fortin et Virginie Bacon-Thibeault.

Pour plus de détails sur le programme Box’éduc, consultez le site d’Ariane Fortin : https://arianefortin.com/programme-boxeduc/

Voyez aussi l’excellent reportage réalisé à l’école François-La Bernarde par TVA Sports : Reportage TVA Sports