La CSPI bien représentée au Festival de robotique !

28 mars 2017

Plus de 1500 jeunes de 14 à 18 ans ont participé à la 6e édition du Festival de robotique FIRST qui avait lieu à Montréal au Complexe sportif Claude-Robillard les 23, 24 et 25 mars 2017. 

La Compétition de Robotique FIRST est le sport du génie par excellence ralliant l’imagination et l’innovation. 

En combinant la fébrilité sportive et l’esthétisme des arts avec la rigueur de la science et de la technologie, les équipes devaient se définir une image de marque, travailler en équipe efficacement, concevoir et programmer des robots capables de manœuvrer dans une arène de compétition.

En tout, 47 équipes venues de partout au Québec et même des États-Unis et de la France s’affrontaient lors de cette compétition. Trois équipes représentaient fièrement la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île :

  • Les Spartiates de l’école secondaire Calixa-Lavallée

  • Les Lynx de l’école secondaire Daniel-Johnson

  • Les PATenteux de l’école secondaire de la Pointe-aux-Trembles 



Les PATenteux ont d’ailleurs offert une performance exceptionnelle en terminant au 8e rang afin d’être parmi les équipes finalistes. Ils ont terminé leur beau parcours en quart de finale.  De plus, les PATenteux ont remporté le prix de l’image.  Ce prix souligne l’attrait visuel en ingénierie et l’intégration esthétique exceptionnelle du robot ainsi que l’apparence de l’équipe. 



« Nous sommes tous très fiers de cette belle réussite ! »
        - Lyne Jalbert,  directrice de l’école secondaire de la Pointe-aux-Trembles.

Le thème de la compétition de robotique de cette année est : « À toute vapeur » 

 

Le but du jeu consiste à alimenter en combustible deux immenses ballons dirigeables afin de les préparer au décollage.  Deux alliances de trois équipes chacune s’affrontent à chaque ronde de qualification, il y a donc six robots répartis en deux équipes qui s’affrontent sur l’aire de jeux. 

Les équipes se préparent de trois façons :

  • En produisant de la pression vapeur : les robots recueillent du combustible représenté par des balles vertes.  Ils marquent des points en les lançant dans les buts de leur chaudière.

  • En activant des hélices : les robots apportent des roues dentées aux pilotes de dirigeable qui doivent les installer afin d’activer l’hélice correspondante pour la mettre en rotation.

  • En se préparant au décollage : les robots rejoignent leur équipage à bord en se hissant à des cordes accrochées au dirigeable afin de se préparer au décollage.

Chaque partie débute par une période de 15 secondes où les robots sont en mode autonome et où ils doivent suivre des directives préprogrammées.  Ensuite, la période télécommandée dure 2 minutes 15 secondes.

L’alliance ayant obtenu le plus de points à la fin de la mission remporte la victoire. 

Les robots se déplacent à vive allure dans toutes les directions, entrant parfois en contact entre eux pour se bloquer le chemin.  Les participants doivent faire preuve de stratégie et démontrer beaucoup d’habileté dans le maniement de leur robot.  Le tout se déroule dans une ambiance survoltée digne des plus grandes compétitions sportives. 



Cet événement contribue assurément à contrer le décrochage scolaire en plus d’augmenter l’intérêt des jeunes garçons et des jeunes filles envers les sciences et la technologie.

Les gagnants de la compétition ont été invités pour la grande finale  qui aura lieu à la fin avril aux États-Unis à Saint-Louis, Missouri.