L’OPPQ récompense le projet novateur de notre équipe de psychoéducatrices

14 septembre 2020


Photo d'archives, novembre 2019.

L’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) a décerné le prix Gilles-Gendreau aux psychoéducatrices Chantal Cloutier (psychoéducatrice-répondante), Lindsey Athus (école de semestrialisation Amos) et Annick Gosselin (insertion professionnelle des TES) pour leur guide d’implantation des groupes de développement professionnel en psychoéducation, développé en collaboration avec Line Massé, Ph. D., professeure/chercheur à l’Université du Québec à Trois-Rivières et Marie-Pierre Fortier, Ph. D., professeure/chercheur à l’Université du Québec à Montréal.

Le guide développé par l’équipe présente une formule rajeunie d’une modalité de soutien au développement professionnel qui entraîne des retombées pour les praticiens de toutes générations. Il transforme leurs pratiques et renforce l’identité professionnelle. S’appuyant sur des concepts valides et reconnus dans le domaine de la formation continue, il fournit un cadre structuré qui fait valoir le modèle de la structure d’ensemble élaboré par Gilles Gendreau. En outre, il cherche à mettre de l’avant les compétences et le développement des psychoéducatrices et psychoéducateurs.

Le prix d’excellence Gilles-Gendreau est remis annuellement par l’OPPQ afin de récompenser un projet original qui contribue à mieux faire connaitre la profession en plus de présenter un potentiel de retombées positives sur la pratique et de démontrer un lien avec le champ de pratique des psychoéducateurs.

Félicitations à toute l’équipe pour cette récompense bien méritée!


Photo d'archives, novembre 2019.
Annick Gosselin, insertion professionnelle des TES (CSSPI), Lindsey Athus, psychoéducatrice, école de semestrialisation Amos (CSSPI), Line Massé, Ph. D., professeure/chercheur (UQTR), Chantal Cloutier psychoéducatrice-répondante (CSSPI) et Marie-Pierre Fortier, Ph. D., professeure/chercheur (UQAM).

 

Consultez le Guide d’implantation des groupes de développement professionnel en psychoéducation.

 

Rôle des psychoéducatrice(eur)s en milieu scolaire

Les psychoéducatrice(eur)s en milieu scolaire interviennent auprès des élèves présentant des vulnérabilités ou des difficultés d’adaptation, en plus d’accompagner l’équipe-école dans le choix des interventions appropriées.

 

Joins-toi à l’équipe du CSSPI!

Nos 300 professionnel(le)s passionné(e)s accompagnent chaque jour nos élèves et nos équipes-écoles afin de favoriser la réussite de tous!

https://carrieres.csspi.ca/professionnels