Deux projets qui visent la persévérance et la réussite scolaire!

11 avril 2017

Le Cégep Marie-Victorin, en partenariat avec la CSPI, a matérialisé sa volonté d’ouverture à son milieu en mettant de l’avant deux projets novateurs : L’École des grands et On joue ensemble

Voici une brève description de ces deux projets tirés de l’infolettre no.70 parue sur le Portail du réseau collégial du Québec.

L’École des grands

Le Cégep Marie-Victorin a créé un partenariat avec la CSPI en vue de mettre en place l’École des grands, un véritable centre d’aide aux devoirs et d’éveil scientifique. L’objectif est de réduire les facteurs de risque liés au décrochage scolaire et à la pauvreté en augmentant la réussite scolaire des élèves du niveau primaire  provenant de milieux défavorisés et multiethniques. 

30 tuteurs étudiants du collégial en français et en mathématiques et 60 élèves du primaire répartis en six groupes de dix ont participé à ce projet. 

Les tuteurs sont des exemples pour les élèves du primaire; ils deviennent grands frères/grandes sœurs et mentors. 

Autre défi important, l’École des grands se déroule le samedi. "Il y a eu un engouement automatique des élèves du primaire dès qu’ils ont appris qu’ils pourraient faire des expériences scientifiques dans les laboratoires du cégep le samedi matin. Voici l’incitatif que nous avons choisi pour les amener à faire leurs devoirs le samedi matin."

- Alisha Wissanji, enseignante en Sciences de la nature.

 

Rassemblement des harmonies de la CSPI : On joue ensemble

Le projet On joue ensemble  en était en février dernier à sa neuvième année. Projet d’une grande ampleur : il réunit six écoles secondaires et deux écoles primaires de la CSPI; quatre concerts sont présentés par les élèves du secondaire pour 2800 élèves du primaire. Jocelyne Boucher en constitue la bougie d’allumage. Enseignante de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, elle a eu l’idée du projet On joue ensemble

Pour les étudiants et étudiantes du cégep, ça représente deux heures de concert ou d’atelier qu’ils offrent aux élèves du secondaire à la période du dîner durant les deux jours de concerts. Ils parlent de leur expérience, de leur passion, des raisons de leur choix professionnel. 

Une source de persévérance scolaire incroyable

Pour les élèves du primaire et du secondaire, le projet est une source de persévérance scolaire incroyable. C’est la raison pour laquelle l’évènement est maintenant inscrit dans la semaine de la persévérance scolaire. 

Vous pouvez consulter l'article complet et les entrevues réalisés par Alain Lallier, éditeur en chef et édimestre, Portail du réseau collégial du Québec en cliquant sur le lien suivant :

lescegeps.com