Allier langue française et art pour parler de persévérance

19 février 2021

 

En prévision des Journées de la persévérance scolaire 2021 (15 au 19 février), les élèves du groupe de prolongation* de l’école Calixa-Lavallée ont travaillé sur un projet multidisciplinaire.

Dans leur cours de français, chacun devait d’abord travailler sur une expression en lien avec la persévérance (ex. Rien ne sert de courir, il faut partir à point; Décrocher la lune; Lâche pas la patate!) et écrire un court texte pour la mettre en contexte. Tous les textes ont été réunis sous forme de recueil.

Ensuite, dans leur cours d’art plastique, les élèves ont fait un dessin qui représentait leur expression et ont pu imprimer leur image sur un T-shirt. Tous les dessins ont également été regroupés sur un panneau, qui sera affiché dans l’école et fera la fierté de Calixa-Lavallée pour les années à venir. 

« Nous voulions trouver une nouvelle façon d’amener les élèves à se questionner sur la persévérance scolaire. L’idée d’imager une expression de la langue française leur permettait d’approfondir leur compréhension du sens figuré et du sens propre tout en amenant un côté ludique », mentionne Maryse Maillette, enseignante d’arts plastiques.

« Les élèves ont embarqué. C’était motivant pour eux, car ils avaient hâte de voir le produit final. Comme c’était un projet d’équipe, chaque élève devait y mettre du sien pour arriver à terminer à temps. C’était beau de tous les voir travailler vers un but commun », souligne Valérie Marcil, enseignante-titulaire du groupe de prolongation.

Pour récompenser les élèves de leurs efforts, leurs enseignantes leur ont offert un diner-vernissage, durant lequel ils ont pu porter fièrement leur T-shirt et admirer leur recueil.

«Un projet multidisciplinaire est aussi enrichissant pour les élèves que pour nous! Ça amène un beau partage d’idées et ça nous donne le goût d’entreprendre d’autres projets!» rappelle Mme Marcil.

Bravo à tous les élèves et à leurs enseignantes pour ce bel exemple de persévérance! 

* La classe de prolongation offre aux élèves qui n’ont pas maîtrisé les acquis pour poursuivre au cycle suivant l’opportunité de reprendre les cours de 2e secondaire. Une structure différente, un soutien individualisé et des projets stimulants leur sont proposés afin d’apprendre autrement et qu’ils puissent développer leur plein potentiel.


Deux élèves portent fièrement leur chandail, accompagnés de Mme Maryse Maillette, enseignante d’arts plastiques, M. Dominic Besner, directeur et Mme Valérie Marcil, enseignante-titulaire du groupe de prolongation.