57 265 $ recueillis au Souper gastronomique 2019

26 février 2019

Le président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPÎ), monsieur Miville Boudreault, est très heureux des résultats du 8e Souper gastronomique organisé par la CSPÎ au profit de la Fondation de la Pointe-de-l’Île pour la persévérance scolaire, lequel a récolté 57 265 $.

S’inscrivant dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, près de 170 convives ont participé à l’activité tenue, le 20 février dernier, en soirée, au restaurant Le Max-Rupp de l’École Hôtelière de Montréal Calixa-Lavallée, à Montréal-Nord.

 
De gauche à droite : M. Jacques Baril, président de la Caisse Desjardins de Pointe-aux-Trembles et représentant des Caisses Desjardins de l’Est de Montréal, M. Stéphane Beauchemin, vice-président exécutif du Groupe Compass Québec, M. Miville Boudreault, président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île ainsi que M. Dimitri Tsingakis, président de la Fondation de la Pointe-de-l’Île ont annoncé, avec un grand plaisir, que le montant recueilli lors du 8e Souper gastronomique s’élevait à 57 265 $.

Comme le veut la tradition, les mets ont été préparés et servis par les élèves de l’école, sous la supervision des chefs enseignants.   


Le chef Patrick Garneau, enseignant à l’École Hôtelière Calixa-Lavallée, a fait une présentation de tous les plats servis au cours de la soirée.  

« Le Souper gastronomique crée une interface entre le milieu socioéconomique et le secteur de l’éducation. C’est une agréable façon pour le milieu socioéconomique de l’Est métropolitain de contribuer à la réussite des jeunes et de soutenir financièrement par l’entremise de la Fondation de la Pointe-de-l’Île les divers projets d’intervention auprès des élèves élaborés par les écoles de la CSPÎ en lien avec la persévérance scolaire », a souligné M. Boudreault.


Le président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, monsieur Miville Boudreault.

M. Boudreault a aussi mentionné que l’augmentation de la diplomation pourrait dépasser 72 % et que la persévérance scolaire continue sa progression.

M. Dimitri Tsingakis, président de la Fondation de la Pointe-de-l’Île pour la persévérance scolaire (FPÎPS), a rappelé l’appui financier donné par la Fondation à de nombreuses initiatives éducatives, dont le Fonds de soutien à l’innovation technopédagogique.: « Les projets et les bourses que nous finançons, grâce aux sommes recueillies dans le cadre du Souper gastronomique de la CSPÎ et du Tournoi de golf annuel de la Fondation, contribuent au développement du goût d’apprendre chez les élèves, à l’accroissement de leur motivation et à l’engagement des enfants et des jeunes adultes envers leur cheminement scolaire ».

Mentionnons que M Tsingakis a profité de son allocution pour présenter aux convives un petit robot androïde du nom de Nao, un aide pédagogique interactif. Le service des Technologies de l’information s’active à développer son potentiel afin d’aider les jeunes dans leur développement scolaire et communicationnel.

L’activité-bénéfice était placée sous la coprésidence d’honneur de Monsieur Jacques Baril, président de la Caisse Desjardins de Pointe-aux-Trembles et représentant des Caisses Desjardins de l’Est de Montréal et de Monsieur Stéphane Beauchemin, vice-président exécutif du Groupe Compass Québec.

 

Des élèves de l’École Hôtelière de Montréal Calixa-Lavallée ont assuré un service de grande classe. Ils sont ici en compagnie de la directrice de l’établissement scolaire, Mme Marie-Claude Beliveau.

 

 

Source :
Yvan É. Fortin, Bureau du président et des commissaires
Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île