Historique

Le Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSSPI) a été créé par le gouvernement du Québec dans le cadre de la modification de l’organisation et de la gouvernance scolaires. L'abolition des commissions scolaires et l'entrée en fonction des centres de services scolaires ont été officialisées le 15 juin 2020.  

Le CSSPI est issu de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, créée en 1998 lors de la restructuration des commissions scolaires sur une base linguistique. La CSPÎ était notamment issue de la Commission scolaire Jérome-Le Royer, une institution à vocation confessionnelle qui offrait des services éducatifs dans l’est de Montréal.

Statistiques

En 2018-2019, le Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île a offert ses services à plus de 43 374 élèves, dont 23 407 au préscolaire et au primaire, 11 762 au secondaire, 4801 à la formation générale des adultes et 3404 en formation professionnelle. Il regroupe plus de 8 800 employés et dispose d’un budget de 450 millions $.

Écoles et centres

Le CSSPI compte 41 écoles primaires, 7 écoles secondaires, 3 écoles spécialisées (du primaire et du secondaire) pour des élèves présentant des troubles sévères d’adaptation, 8 centres d’éducation des adultes (formation générale ou professionnelle), une école à semestrialisation, un centre de services aux entreprises et le Centre régional de formation à distance du Grand Montréal.

Comission scolaire de la Pointe-de-l'île

Territoire

Situé dans la partie nord-est de l’île de Montréal, le CSSPI couvre une superficie de 93 kilomètres carrés, englobant les territoires de la ville de Montréal-Est et de quatre arrondissements montréalais, soit Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard, Anjou et Montréal-Nord.